2022 Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord

« Je veux vous donner un avenir et de l’espérance »

Le comité de la Journée mondiale de prière de l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord, (en abrégé EWNI) organisateur de la célébration du 4 mars 2022, est constitué de trois des quatre régions nationales du “Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord”. L’Écosse, étant la quatrième région nationale, a son propre comité pour des raisons historiques et géographiques.

Bien que l’Angleterre, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord aient des langues, des cultures et des gouvernements différents, ils ont aussi beaucoup en commun. Ils ont chacun leur propre histoire, mais celle-ci a toujours été inextricablement liée à celle des autres, parfois pacifiquement, parfois par la guerre.

Les trois pays se caractérisent par des paysages côtiers impressionnants et une grande variété de beautés naturelles. Alors que le Pays de Galles et l’Irlande du Nord ont un caractère essentiellement rural, l’Angleterre abrite de nombreuses villes importantes en plus de la capitale Londres.

La population d’Angleterre, du Pays de Galles et d’Irlande du Nord est multiethnique, multiculturelle et multireligieuse. Cela tient, d’une part, à l’histoire coloniale du Royaume britannique et, d’autre part, à l’immigration et à l’accueil de réfugiés de tous les continents depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les auteurs de la liturgie se réjouissent de la diversité culturelle de leur pays, mais dans leur célébration, ils évoquent aussi les problèmes des grandes différences sociales et de l’exclusion des personnes.

Je veux vous donner un avenir et de l`espérance.

Le titre de la liturgie est une citation de Jérémie 29, 11, soit la promesse de Dieu au peuple d’Israël en exil à Babylone, donc loin de sa patrie. Actuellement, cette promesse s’adresse aux personnes marginalisées et exclues vivant en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, ainsi que dans le reste du monde et qui sont dépourvues d’un foyer.

L’artiste Angie Fox donne forme à cette déclaration dans une image où grâce à des chaînes brisées, une porte s’ouvre marquant le début d’un chemin, sur lequel poussent les lys de la paix, menant ainsi vers un avenir de liberté et de sérénité.

Gweddi’r Arglwydd
(The Lord’s Prayer in Welsh)

Comment le Notre Père résonne-t-il en gallois ?

Menu